De Oncologik


Biphosphonates-Hypercalcémie
Groupe Oncolor
Dernière modification9 mars 2010
Ce référentiel date de plus de trois ans.
Réseaux participantsOncolor
Rhône Alpes
Biphosphonates-HypercalcémieOncolor9 mars 2010frhttp://purl.bioontology.org/ontology/MSH/{{#ask: [[-a pour mot cle::Oncolor:Biphosphonates-Hypercalcémie]]|link=none|

| format=template | template=Rdfa milieu

}}


Espace Privé
Espace d'édition
Rédacteurs
Bibliographie
Aucun lien disponible

Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels des réseaux ONCOLOR et Rhône Alpes conformément aux données acquises de la science au 9 mars 2010.

Généralités


  • Les biphosphonates sont indiqués, en particulier, pour :
    • le traitement du myélome multiple, des métastases osseuses des tumeurs solides et de l'hypercalcémie maligne,
    • la prévention et le traitement de l'ostéoporose.
  • L'effet secondaire principal au niveau bucco-dentaire est l'ostéonécrose maxillaire: les incidences sont de 1/10.000 à 1/100.000 pour l'ostéoporose et de 1 à 10% dans le cadre de pathologies malignes.

Bilan pré-thérapeutique

  • Consultation systématique stomatologique (chirurgien dentiste, stomatologue, chirurgien maxillo-facial) :
    • information du patient du risque potentiel d'ostéonécrose des maxillaires et conseils prophylactiques de bonne hygiène bucco-dentaire,
    • bilan bucco-dentaire clinique et radiologique (orthopantomogramme),
    • mise en état bucco-dentaire :
      • Elimination de tous les foyers infectieux bucco-dentaires *Détartrage
      • Extraction dentaire si nécessaire
  • Remise au patient d'une fiche de liaison médicale pour le suivi bucco-denatire
  • Créatininémie + clairance rénale
  • Calcémie
  • Dosage de la 25-hydroxy vitamine D3 (25(OH) D3)
  • Apport vitamino-calcique recommandé en cas d'hypovitaminose D3 et/ou d'hypocalcémie.

Indications des biphosphonates


#Traitement du myelome multiple#Traitement des tumeurs solides#PosologiePublic biphosphonates indications.gif


  • L'indication de traitement par biphosphonates est une hypercalcémie maligne > 3,5 mmol/L ou > 3 mmol/L avec signes cliniques (malaise et asthénie, anorexie, état confusionnel, douleur osseuse, nausées/vomissements, constipation, polyurie/polydipsie.)

Traitement du myelome multiple


  • il n'est pas recommandé de traité par biphosphonates un myélome multiple ne présentant pas de lésions osseuses (sauf inclusion dans un essai).


Public biphosphonates myelome.gif

* Complications osseuses initiales : fracture pathologique, hypercalcémie, compression médullaire.

Traitement des tumeurs solides


  • Il n'est pas recommandé de traiter par biphosphonates une tumeur solide ne présentant pas de lésion(s) osseuse(s).


Public biphosphonates tumeurs solides.gif

* Le rapport bénéfice/risque est bien évalué et favorable les 2 premières années de traitement (3 ans pour le clodronate).

Posologie

Molécules utilisées par indications


Molécules utilisées Indications
Myelome multiple Tumeurs osseuses Hypercalcémie
Zoledronate ZOMETA® 4 mg dans 100 mL de NaCl à 0,9% ou de glucose 5% pendant au moins 15 minutes
Pamidronate AREDIA® 90 mg dans 250 mL de NaCl à 0,9% ou de glucose à 5% pendant au moins 2 heures 90 mg dans 500mL de NaCl à 0,9% ou de glucose à 5% pendant au mois 4 heures
Clodronate LYTOS® 2 comprimés à 520 mg par jour Non recommandé
CLASTOBAN® 1600 mg par jour en 1 prise
(comprimés à 400 ou 800 mg)
Non recommandé
Ibandronate BONDRONAT® Non recommandé 6 mg dans 100 mL de NaCl 0,9% ou de glucose 5% pendant au moins 15 minutes En cas d'hypercalcémie sévère (calcémie corrigée en fonction du taux d'albumine > 3 mmol/L) :
4 mg dans 100 mL de NaCl 0,9% ou de glucose à 5% pendant au moins 15 minutes
En cas d'hypercalcémie modérée (calcémie corrigée en fonction du taux d'albumine < 3 mmol/L) :2 mg dans 100 mL de NaCl 0,9% ou de glucose à 5% pendant au moins 15 minutes

Adaptation posologique en cas d'insuffisance rénale


Molécules
Doses recommandées
Clairance rénale à la créatinine (mL/min)
> 60 50-60 40-49 30-39 < 30
Zoledronate ZOMETA® 4 mg 3,5 mg 3,3 mg 3,0 mg Non recommandé
Pamidronate AREDIA® 90 mg sur 2 heures de perfusion 90 mg sur 4 heures de perfusion Non recommandé
Clodronate

LYTOS®,
CLASTOBAN®

Pas d'adaptation posologique Réduction de moitié de la posologie
Ibandronate BONDRONAT® 6 mg/15 minutes dans 100 mL 6 mg/1 heure dans 500 mL 2 mg/1 heure dans 500 mL

Précautions

Surveillance

  • Lors d'un traitement par biphosphonates des tumeurs solides avec métastases osseuses ou du myelome multiple, il est recommandé de réaliser :
  • Un suivi bucco-dentaire tous les 4 à 6 mois (sans limite de durée) avec consultation bucco-dentaire :
    • vérification des dents, des muqueuses gingivales, des prothèses
    • détartrage et motivation à l'hygiène si nécessaire
    • contrôle radiologique (orthopantomogramme)
    • avis spécialisé en cas de symptôme bucco-dentaire
  • Surveillance de la fonction rénale avec évaluation de la clairance à la créatinine
  • tous les mois avant chaque perfusion pendant la durée du traitement IV
  • tous les 3 mois par voie orale
  • Contrôle tous les 3 à 4 mois
    • de la calcémie
    • de la 25(OH) D3 si celle-ci est basse avant traitement.

Bibliographie


Hypercalcémie

  • Major P et al.
    Zoledronic acid is superior to pamidronate in the treatment of hypercalcemia of malignancy : a pooled analysis of two randomized, controlled clinical trials.
    J Clin Oncol 2001;19(2):558-67.
  • Pecherstorfer M et al.
    Efficacy and safety of ibandronate in the treatment of hypercalcemia of malignancy : a randomized multicentric comparison to pamidronate.
    Support Care Cancer 2003;11(8):539-47.

Tumeurs solides

  • Paterson AH et al.
    Double-blind controlled trial of oral clodronate in patients with bone metastases from breast cancer.
    J Clin Oncol 1993; 11(1):59-65.
  • Kanis JA et al.
    Clodronate decreases the frequency of skeletal metastases in women with breast cancer. Bone 1996; 19 (6) : 663 - 667.
  • Kristensen B et al.
    Oral clodronate in breast cancer patients with bone metastases : a randomized study.
    J Intern Med 1999 ; 246 : 67-74
  • Rosen LS et al.
    Zoledronic acid versus pamidronate in the treatment of skeletal metastases in patients with breast cancer or osteolytic lesions of multiple myeloma : a phase III, double-blind, comparative trial.
    Cancer J 2001 ; 7 : 377-87
  • Rosen LS et al.
    Long term efficacity and safety of zoledronic acid compared with pamidronate disodium in treatment of skeletal complications in patients with advanced multiple myeloma or breast cancer : a randomized, double blind, multicenter, comparative trial.
    Cancer 2003;98:1735-44.
  • Body JJ et al.
    Intravenous ibandronate reduces the incidence of skeletal complications in patients with breast cancer and bone metastases
    Ann Oncol 2003;14(9):1399-1405.
  • Pavlakis N et al.
    Bisphosphonates for breast cancer. Cochrane Database Syst Rev.
    2005;3: CD003474.
  • Kohno N et al.
    Zoledronic acid significantly reduces skeletal complications compared with placebo in Japanese women with bone metastases from breast cancer : a randomized, placebo-controlled trial.
    J Clin Oncol 2005; 23(15): 1-8.
  • Tubiana-Hulin M et al.
    Essai comparatif randomisé en double aveugle clodronate oral 1600 mg/j versus placebo chez des patientes avec métastases osseuses de cancer du sein.
    Bull Cancer 2001 ;88 :701-7.
  • Rosen LS et al.
    Zoledronic acid versus placebo in the treatment of skeletal mestastases in patients with lung cancer and other solid tumors : a phase III, double blind, randomized trial – the Zoledronic Acid Lung Study Group.
    J Clin Oncol 2003;21(16):3150-7.
  • Saad F et al.
    Zoledronic Acid Prostate Cancer Study Group. A randomized, placebo-controlled trial of zoledronic acid in patients with hormone-refractory metastatic prostate carcinoma.
    J Natl Cancer Inst 2002;94(19):1458-68.
  • Lipton A et al.
    Zoledronic acid delays the onset of skeletal-related events and progression of skeletal disease in patients with advanced renal cell carcinoma.
    Cancer 2003;98(5):962-9.

Myelome multiple

Fiche de liaison médecin/patient

  • Cette fiche de liaison est destinée :
    • au patient
    • aux médecins : médecin prsecripteur et médecin traitant
    • aux chirurgiens-dentistes, stomatologues ou chirurgiens maxillo-faciaux





Référentiels liés
Aucun référentiel


Mots clés
Hypercalcémie - biphosphonates - myelome - metastases osseuses
Alias
Aucun